Diego Maradona - ballon d'or, star du foot - Fan de Sport

Chers parieurs, nous avons peut-être une solution qui va permettre au site de continuer à fonctionner :)
Plus d'informations à venir...

Tennis

 je parie

Football

 je parie

Bourse

 je parie

Turf

 je parie

 

    

  foz€ dispos

  foz€ misés


Accueil > Fan de Sports > Foot Championnat > Diego Maradona

Diego Maradona     

Histoire du joueur
Son Palmarès

Les paris Diego Maradona

Vos Commentaires

Histoire de Diego Maradona





Surnommé « El Pibe De Oro » soit le gamin en or, Diego Armando Maradona a toujours déchainé les passions, que ce soit pour ses frasques sportives et extra-sportives mais surtout pour sa formidable carrière.

Le petit Diego est né dans la ville de Lanus et dès son jeune âge, il étonne par sa technique hors du commun et la télévision nationale est même venue pour l’interviewer. A cette occasion, il déclara à 12 ans qu’il avait 2 rêves, jouer une Coupe du Monde et la remporter avec l’Argentine.

Ses premiers matchs professionnels se disputent au club d’Argentinos Juniors où il devient le leader technique de l’équipe à seulement 17 ans. Il honore sa première sélection en février 1977 mais malheureusement, il ne participe pas à la Coupe du Monde 1978 qui verra l’Argentine gagner. Il se rattrape en 1979 en remportant la Coupe du Monde des moins de 20 ans (U20) en tant que capitaine.
Suite à ses performances avec les Argentinos Juniors, l’équipe de Boca Junior aussi basée à Buenos Aires l’enrôle et Maradona commence à écrire sa légende.

Avec Boca, Diego gagne le championnat et humilie un peu plus le club rival de la ville, River Plate.

En 1982, il est transféré au Calcio.

Après une saison plutôt décevante (14eme), Naples monte en puissance et termine à la 3eme place de Série A au terme de la saison 1985-1986.
C’est également au terme de la saison 1985-1986 que Diego Maradona écrira la plus belle page de son histoire. En effet, la Coupe du Monde qui se déroule au Mexique voit un quart de Finale dantesque opposant l’Angleterre à L’Argentine le lendemain du match épique entre la France et le Brésil à Guadalajara se soldant par une qualification de la France.
Ne voulant pas subir un remake de la Guerre des Malouines, l’Argentine tente de prendre le jeu à son compte mais n’arrive pas à concrétiser ses occasions. L’Albiceleste se remet alors au génie (ou à la malhonnêteté) de son meneur de jeu Maradona. Celui-ci marque le premier but de la main, il l’appellera lors de la conférence de Presse d’après-match, « La Mano De Dios » soit la main de Dieu. 5 Minutes plus tard, il marque un des buts les plus extraordinaires de l’histoire du Foot en passant en revue presque toute l’équipe Anglaise depuis le milieu de terrain puis en trompant le Gardien de But adverse Peter Shilton.
Au final, l’Argentine sera sacrée Championne du Monde et Maradona meilleur joueur de la compétition.

Les années qui suivirent furent fastes pour la Napoli qui n’est plus un club de milieu de tableau désormais. Ses trophées remportés sont éloquents : Calcio (1987, 1990), Coupe d’Italie (1988), Supercoupe d’Italie (1990) et Coupe de L’UEFA en 1989. Il se permet même le luxe d’être le meilleur buteur de la Série A en 1988 (15 buts), ce qui est une performance pour un milieu de terrain.

En 1990, il dispute sa 3eme Coupe du Monde en Italie même si L’Argentine est très loin de son niveau passé. Maradona parvient tout de même à qualifier son équipe en Finale face à L’Allemagne. Suite à un match terne, L’Allemagne remporte le titre suprême.

Suite à cette contre-performance, Maradona commence à être sur le déclin. En 1991, il est contrôlé positif à la cocaïne et est suspendu pour 15 mois. Après avoir purgé sa suspension, il quitte Naples pour jouer au FC Séville seulement une année. N’arrivant pas à retrouver le niveau qui était le sien auparavant, il décide de retourner au pays, d’abord aux Newell’s Old Boys puis à Boca Juniors.

Lors de la Coupe du Monde 1994, il revient en grâce en étant performant mais est de nouveau contrôlé positif, cette fois à l’éphédrine. Sa dernière apparition sous le maillot Argentin se solde par un but d’anthologie en pleine lucarne face à la Grèce.

Il raccroche définitivement les crampons en 1997.

La vie de Maradona après sa carrière fut chaotique. En 2004, il est victime d’un malaise cardiaque dû à sa dépendance à la cocaïne et à son surpoids. En 2007, il est hospitalisé pour consommation excessive d’alcool, de cigares et pour boulimie. Il apprend alors qu’il a une hépatite.

En 2008, il est nommé sélectionneur de l’Argentine mais ses débuts sont difficiles et est éliminé piteusement par un cinglant 4-0 de l’Allemagne en quart de finale de la Coupe du Monde 2010.

Palmarès du joueur





  • Palmarès individuel:



  • Sur le plan individuel, Diego Maradona collectionne les succès au même titre que Pelé ou encore Ronaldo. Il a été élu joueur du 20eme siècle par les internautes dans un sondage organisé par la FIFA devant Pelé et le Portugais Eusebio.

    Elu de nombreuses fois meilleur joueur Argentin (1979, 1980, 1981, 1986) et meilleur joueur Sud-Américain (1979, 1980, 1986, 1989, 1990, 1992), il lui manque surtout le Ballon d’Or. Chose impossible car ce n’est qu’à partir de 1995 et la Ballon d’Or du Libérien Georges Weah que ce trophée est ouvert aux non-européens.

  • Palmarès en Club:



  • Le premier trophée d’envergure gagné par Maradona est le championnat d’Argentine en 1981 avec le Boca Juniors. Ensuite, il gagne avec le FC Barcelone la Coupe du Roi et la Coupe d’Espagne en 1983, ce qui contraste avec son passage mitigé dans la capitale Catalane.

    Enfin, la majorité de ses titres en club le sont avec Naples : Calcio en 1987 et en 1990, Coupe d’Italie en 1988, Supercoupe d’Italie en 1990 et la Coupe de L’UEFA (Ligue Europa, C3) en 1989. En ramenant presque tout seul Naples des bas-fonds de la Série A aux sommets, il est considéré comme la personne qui a le plus marqué l’histoire du Club en plus de 80 ans d’existence.


  • Palmarès en sélection :



  • Son fait d’arme en sélection est bien sûr la victoire lors de la Coupe du Monde en 1986 avec l’Argentine.
    Il a presque récidivé en 1990 en amenant l’Albiceleste en finale de la compétition. Son autre performance est la victoire à la Coupe du Monde des moins de 20 ans (U20) en 1979.


    Genoa - Naples
    Fin le 25/10/2017 20:45:00 

    Je parie

    Ath. Bilbao - Barcelone
    Fin le 28/10/2017 20:45:00 

    Je parie

    Ath. Bilbao - Barcelone (Issue score)
    Fin le 28/10/2017 20:45:00 

    Je parie